arrow-down-01arrowscalendarcheck-iconclockclose-iconconnexionemailexcel-iconfacebookforward-iconglobelinkedinmagnifieropen-bookquestion-markshopping-bagtweeterwrite-icondeconnexion

Action exemplaire avec le navigateur Yvan Bourgnon et l’artiste Saype

Jugend Kooperationen People

DELÉMONT - L’AVENIR DE NOTRE PLANÈTE AU CENTRE DU 10e ANNIVERSAIRE La sauvegarde de l’environnement pour les générations futures est la grande préoccupation de notre temps. Le LC Delémont en est conscient et a fêté samedi 30 octobre ses 10 ans d’activités avec pour thème principal la pollution des océans par les déchets plastiques. Les festivités ont débuté par une conférence publique suivie par plus de 150 personnes du navigateur et aventurier franco-suisse Yvan Bourgnon, fondateur de The SeaCleaners. Un événement orienté vers l’avenir de notre planète.

La soirée, parfaitement animée par le journaliste Sébastien Fasnacht, s’est poursuivie en privé pour les invités et membres Lions venus de différents horizons romands. Elle avait lieu en présence de la Gouverneure Souad Hächler et du 2e Vice-Gouverneur Georges Torti, du Ministre jurassien Martial Courtet et de nombreuses personnalités. Le navigateur Yvan Bourgnon, venu tout exprès du Havre à la veille de son départ pour la Transat Jacques Vabre, a rappelé l’engagement de sa fondation The SeaCleaners en faveur de la dépollution des océans et de la collecte de déchets plastiques flottants, grâce au futur voilier-usine géant Manta.

L’artiste delémontain Saype, qui est intervenu en direct de Dubaï par visioconférence, a présenté son oeuvre éphémère et sa démarche environnementale à travers ses différentes créations artistiques. Les personnes présentes ont ainsi pu faire l’acquisition de reproductions de la toile géante réalisée sur mandat du LC Delémont, fin août 2021, sur un vaste pâturage du lieu-dit La Caquerelle. La totalité du bénéfice de cette manifestation et des ventes des tirages de l’oeuvre sera versée à l’association The SeaCleaners, basée à Blonay. Tant le navigateur Yvan Bourgnon que l’artiste de renommée internationale Saype ont bien voulu se prêter au jeu de l’interview pour la Revue LION.

Sonia Burri: Que retenez-vous de cette collaboration avec le LC Delémont?

Yvan Bourgnon: The SeaCleaners s’engage au-delà de la seule solution opérationnelle innovante du voilier Manta. Sa vision pour la préservation des océans est globale, à long terme et d’envergure planétaire. Elle intègre des perspectives économiques, sociétales, humaines, pédagogiques et scientifiques dans une dynamique solidaire. Des valeurs que nous partageons avec le LC Delémont, nous l’avons rapidement compris. Et la sincérité a toujours présidé nos échanges.

Saype: Pour moi, c’était une très belle opportunité et une belle aventure. Je dirais que ce sont des compagnons de route, qui se mettent en marche pour porter une cause qui nous semble juste. J’ai pu, par la même occasion, peindre dans ma région … C’est marrant car je fais le tour du monde, mais c’est la deuxième fois seulement que j’ai la chance de peindre ici, et d’autant plus à La Caquerelle qui m’a prêté pour un moment ses magnifiques paysages!

Quels sont vos prochains défis à tous les deux?

Yvan Bourgnon: Je prends le départ de la Transat Jacques Vabre en double avec Gilles Lamiré, tenant du titre en multicoques de 50 pieds, sur l’Ocean Fifty GCA – 1001 sourires. Un bateau miraculé, à bord duquel nous avions percuté un conteneur et dû abandonner en 2015. Pour sa 15e édition, la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre s’offre un nouvel élan cette année, direction la Martinique! Pour la première fois de son histoire, la Route du Café part pour les Antilles. C’est la baie de Fort-de-France qui accueillera l’arrivée de la transatlantique en duo, la plus longue et la plus exigeante.

Saype: Ma prochaine aventure a lieu à Dubai, puis Abu Dabi … Je devrai me battre contre la chaleur, le sable et surtout, un timing plus que serré.

Quelle collaboration future est-elle envisagée entre l’association The SeaCleaners et Saype?

Yvan Bourgnon: Nous espérons mener d’autres actions artistiques et de sensibilisation avec Saype dont la générosité nous a énormément touchés. Collaborer avec un artiste aussi engagé permet de mener une réflexion commune, de toucher différemment les gens, à une autre échelle, sur la problématique de la pollution plastique. Les oeuvres reflètent les émotions du monde dans lequel nous vivons tous. Et les oeuvres de Saype, bien qu’éphémères, ne tombent jamais dans l’oubli car les messages qu’elles véhiculent sont très puissants.

Saype: J’aime me dire que l’art se met au service de l’humain et de la société. Dans mon association avec The SeaCleaners, cela fait complètement sens. En effet, je crois que je passe par des canaux plus ou moins habituels pour sensibiliser, toucher l’émotionnel des gens pour parler d’une problématique, mais, surtout, soutenir directement l’association dans le réel en communiquant et en vendant des tirages qui leur sont dédiés. J’avais en tête depuis longtemps de débuter une série sur la pollution des océans qui commence, d’ailleurs, belle et bien sur terre. C’est chose faite avec ce projet et j’espère que nous pourrons continuer un travail main dans la main encore longtemps.

Interview: Sonia Burri

❯ Toutes les photos du 10e sont disponibles sur; www.lcdelemont.ch

Tirage limité de l’oeuvre de Saype

Edition limitée à 200 exemplaires numérotés et signés par l’artiste Saype. Impression sur papier texturé Hahnemühle Museum Etching 350 g, format 48×68 cm, prix CHF 350.–. Il est encore possible de commander des tirages de l’oeuvre via le site web: 10ans.lionsdelemont.ch