arrow-down-01arrowscalendarcheck-iconclockclose-iconconnexionemailexcel-iconfacebookforward-iconglobelinkedinmagnifieropen-bookquestion-markshopping-bagtweeterwrite-icondeconnexion

Décès de Robert-André Meystre

Le LC Neuchâtel perd un ami et grand Monsieur, membre de notre club de 1955 à 2007, Robert-André a été président de 1963 à 1964.

Robert-André Meyste nous a quitté, à l’âge de 97 ans.

Entré au Lions Club Neuchâtel en 1955, à l’âge de 32 ans, moins de 3 ans après la fondation du club, il était le dernier représentant de la première génération de membres du LC Neuchâtel, membres fondateurs et membres entrés durant les premières années de la vie du club. Robert a ainsi contribué à la construction du club doyen du canton et au développement du lionisme neuchâtelois, mais aussi du lionisme suisse, qui n’avait que 7 ans à son arrivée. Cette année 1955 a vu le LC Neuchâtel accueillir 9 nouveaux membres, ses effectifs passant ainsi de 20 à 28 membres.

En s’engageant avec détermination et enthousiasme dans cette nouvelle vocation, il a activement participé aux actions sociales du club et au travaux du comité, pour prendre la présidence du club en 1963, à moins de 40 ans. Les archives du club montrent une année 1963-64 très active, avec notamment une bienfaisance particulièrement généreuse.

Robert Meystre a aussi mené une brillante et active carrière d’architecte. Quel que soit l’endroit où l’on se trouve à Neuchâtel, on peut être presque sûr d’avoir sous les yeux une magnifique oeuvre architecturale de son bureau, tant ses réalisations ont été nombreuses.

D’une amabilité, d’une disponibilité et d’une écoute exceptionnelles, Robert projetait un charisme et une personnalité exceptionnels. Un grand Monsieur qu’on avait toujours un immense plaisir à côtoyer. Il est resté actif au sein du club, tant que sa santé le lui permettait.

Il laisse derrière lui une grande famille de 6 enfants, dont bien évidemment des Lions, 14 petits-enfants et 16 arrières-petits-enfants, à qui tous les membres du Lions Clubs Neuchâtel adressent, ainsi qu’à son épouse Eliane, leur plus grande sympathie.

Au nom des membres du LC Neuchâtel,

Robert Rettby