arrow-down-01arrowscalendarcheck-iconclockclose-iconconnexionemailexcel-iconfacebookforward-iconglobelinkedinmagnifieropen-bookquestion-markshopping-bagtweeterwrite-icondeconnexion

Un premier roman et des fonds pour les malvoyants et les maladies orphelines

Activity

Un membre de notre club, le Lions Club Fribourg Ln’G, vient de publier son premier roman. Marian Simko, ou plutôt Marc Dobrysen – son nom de plume – a publié un roman intitulé «Un sens perdu».

Une femme apprend qu’elle va perdre la vue, à cause d’une maladie orpheline, mais va-t-elle la perdre vraiment ? Cette échéance s’accompagne d’un délitement de sa situation sociale, mais aussi de lueurs d’espoir.  Au-delà de l’histoire d’une peintre aveugle, un sujet bien plus large se dissimule : celui de la perte mais aussi des forces insoupçonnées dissimulées au fond de nous. A l’instar d’une peintre aveugle réelle, comme Rachel Gadsden, est-ce qu’une perte constitue inévitablement une catastrophe, ou est-ce qu’elle peut conduire à de nouvelles découvertes ?  

En cette période difficile, lorsque nous sommes tous ballottés par des événements échappant à notre contrôle. ce roman de 200 pages constitue non seulement un moment d’évasion mais aussi le questionnement et surtout l’espoir en nos aptitudes cachées à faire face aux aléas imprévisibles de nos vies. Et à l’instar de l’héroïne de cet ouvrage optimiste de découvrir que les pertes constituent parfois l’occasion de trouver de nouveaux trésors.

Mike, ou plutôt Marc Dobrysen, l’auteur, à côté de sa profession de médecin, nourrit quelques passions, comme l’écriture et la peinture, avec quelques expositions par le passé. Il espère surtout aujourd’hui, que ses lecteurs auront autant de plaisir à la lecture de ce roman – qui se lit d’un trait – qu’il a éprouvé lui-même à son écriture.

Il souhaite que les bénéfices des ventes de ce livre aillent au profit des associations de malvoyants et pour les maladies orphelines : ce n’est pas parce qu’il y a une pandémie qu’il faut oublier les autres maladies ! Le résumé de son livre annonce du reste que la moitié des bénéfices est destinée à ces œuvres.

Toutefois, dans l’esprit du lionisme qui l’habite, l’auteur s’engage que pour tout achat effectué par une / un membre d’un Lions Club, ce soit l’intégralité de la somme qui soit reversée à ces associations. Afin de pouvoir identifier les achats réalisés par des membres des clubs Lions, merci d’annoncer votre achat à marc.dobrysen@yahoo.com.

Je vous souhaite un joli moment d’évasion et n’hésitez pas à laisser vos commentaires à son auteur.

 

Catherine Rotzetter

Présidente du Lions Club Fribourg Ln’G

 

 

Photos