arrow-down-01arrowscalendarcheck-iconclockclose-iconconnexionemailexcel-iconfacebookforward-iconglobelinkedinmagnifieropen-bookquestion-markshopping-bagtweeterwrite-icondeconnexion

Une femme dans l’arène.

Présentation de Rock Oz’ Arènes par Charlotte Carrel, fondatrice et directrice artistique.

En 1992, toute seule mais courageuse, intrépide et passionnée, Charlotte désira intensément la création d’un festival de musique qui animerait sa terre natale, la Broye. Avec peu de moyens mais la force d’un rêve et une volonté à toute épreuve, elle monta avec des amis un évènement devenu incontournable. Attirant des milliers de spectateurs d’âges différents sur des terres à vocation agricole, elle fît revivre dans les arènes romaines d’Avenches l’excitation et les clameurs des spectacles de la Ville éternelle. Au lieu de gladiateurs de renoms ou de célèbres conducteurs de quadrige, elle obtint que des artistes tels Iggy Pop, Zucchero, Lou Reed ou Radiohaed soulèvent l’hystérie des foules. A force de « tanner » leurs agents, à Paris, Londres ou Austin, elle obtint la présence de stars internationales. Cette femme d’action, simple et drôle, a conté des anecdotes savoureuses, telles le caprice d’un Marylin Manson d’avoir une loge toute noire et plongée à 17°, genre caveau funéraire. Ou la fourniture de slips et chaussettes griffés à multiples exemplaires réclamée par les chanteurs qui, en tournée et bien que millionnaires, ne peuvent se déplacer avec leur lingerie. Ainsi que les filles de joie et la ganja demandées par un groupe de reggae, refusées sans discussion par Charlotte. Et maintenant que les arènes sont en restauration, l’avenir du festival se pose dès 2023 : quand, dans quel lieu et avec quel nouveau concept s’écrira le futur de la Broye ?

 

www.rockozarenes.com