arrow-down-01arrowscalendarcheck-iconclockclose-iconconnexionemailexcel-iconfacebookforward-iconglobelinkedinmagnifieropen-bookquestion-markshopping-bagtweeterwrite-icondeconnexion

Toujours plus conviviale, la LionsBase App n’a pas dit son dernier mot!

Ausbildung Meetings National People

La première version de l’application mobile du MD 102 avait fait sensation lors de la Convention nationale de Zurich en 2016. Cette solution pour smartphones et tablettes permet d’accéder en un clin d’oeil, où que l’on soit et de manière sécurisée, à une grande partie de la LionsBase du MD 102. Elle conquiert toujours plus de Lions et de Leos. Depuis, elle s’est enrichie de nouvelles fonctions: accès aux actualités et documents du club, scanning des inscriptions lors des manifestations, lecture de revues LION de Suisse et d’ailleurs. Le point avec son concepteur Xavier Perseguers.

Régine Pasche: Combien de Lions et Leos suisses sont-ils branchés actuellement?

Xavier Perseguers: Le nombre de Lions et de Leos utilisant l’App mobile n’a cessé d’augmenter. Aujourd’hui, nous avons bien plus de deux membres sur trois pour les 15 à 59 ans. Au niveau de la Suisse, ce ne sont pas moins de 6480 membres de toutes les tranches d’âges qui utilisent régulièrement l’application!

A quel rythme se font les mises à jour?

Depuis la première version publique du 1er mars 2016, des mises à jour se font toutes les quatre à cinq semaines, en dehors des vacances d’été bien sûr. Il est nécessaire de faire évoluer l’application continuellement, ne serait-ce que pour être compatible avec les nouveaux smartphones sur le marché. En effet, il arrive comme avec la sortie de l’iPhone X que l’écran ne soit plus totalement rectangulaire, mais qu’il ait une encoche pour l’appareil photo. Il faut en tenir compte pour éviter que du contenu de l’application ne devienne inaccessible. La sortie du Samsung Edge, avec son large écran recourbé sur les côtés, a aussi nécessité de rajouter des marges pour faciliter la lecture et l’accès à l’information. Mais la majorité des mises à jour est dictée par l’ajout de nouveautés très utiles pour les membres et les responsables.

Lors de son lancement en 2016, la LionsBase App était un simple annuaire. Quelles sont les nouveautés?

Très rapidement, il a été possible de s’inscrire à des évènements et d’accéder aux coordonnées des autres clubs de Suisse. Au fil des versions, certaines pages ont été retravaillées, des informations ajoutées comme les réseaux sociaux des membres, le parcours Lions d’un membre avec l’historique de ses fonctions. Au niveau de l’inscription aux évènements, il a fallu permettre de répondre aux questions que l’organisateur pose (quel repas choisir, combien d’enfants participent également, etc.), accéder à la liste des participants ou encore inviter d’autres personnes.

«L’interconnexion est notre force!»

L’idée était-elle de renforcer sa dimension conviviale?

En effet, l’application a évolué pour renforcer la dimension sociale et rendre plus intelligible pour un membre la place de son club dans l’organisation au niveau national et mondial. Ainsi, il est maintenant facile depuis son club de lister les autres clubs de sa région, de trouver les coordonnées du responsable de zone ou la composition du Conseil de district ou des organes du Multi-District. J’ai évoqué les liens vers les réseaux sociaux d’un membre ou d’un club (comme sa page Facebook, ses comptes LinkedIn, Instagram ou Xing) car notre mouvement est en soi un réseau à part entière et l’interconnexion est notre force. Les actualités des clubs qui n’existaient que sur les sites web des clubs ont été mises à disposition à l’ouverture de l’application. S’y sont ensuite ajoutés des articles issus de notre Revue LION et des news internationales. Nos voisins autrichiens utilisent également la LionsBase et il existe des jumelages entre nos deux pays. La question de comment permettre aux clubs limitrophes d’échanger des informations afin d’organiser des activités en commun s’est naturellement posée. Voilà un autre exemple de nouveauté apportée au fil du temps.

Et au niveau des actions sociales?

L’une des dernières grandes nouveautés a été la mise à disposition de l’historique des actions sociales de tous les clubs de Suisse et du Liechtenstein. Les membres peuvent ainsi se sentir plus engagés et retrouver rapidement toutes les organisations qui ont pu être soutenues grâce à leur bénévolat.

Quels avantages pour les censeurs des clubs?

Puisque l’inscription aux évènements du club se fait en quelques secondes, de n’importe où, les censeurs peuvent en tout temps connaître le nombre de participants et ainsi annoncer le nombre le plus exact possible de couverts lors d’un stamm. Par ailleurs, les censeurs, tout comme les présidents, doivent faire face à des changements de dernière minute pour cause de maladie ou de contretemps professionnel. L’application leur permet d’enregistrer ces changements même après la clôture des inscriptions et ainsi de pouvoir analyser le taux de participation réel.

Et pour l’accès aux documents?

L’accès aux documents du club est très récent et m’amène à expliquer aussi pourquoi l’application évolue sans cesse. Etant moi-même membre et ancien président du club mixte Broye-Vully, j’utilise l’application au jour le jour. Et de nombreuses améliorations se sont imposées, lorsque je me faisais la remarque qu’il serait pratique d’accéder à telle ou telle information. Notre club étant jeune, les membres n’ont pas pris l’habitude de consulter notre site web de club. Récemment, j’ai pu constater que l’une des seules raisons d’ouvrir notre site web était d’accéder aux procès-verbaux de nos comités et assemblées générales. C’est pourquoi j’ai rajouté une rubrique «Documents» dans le menu de l’App mobile qui permet au webmaster, en accord avec son comité, de mettre à disposition des documents jugés importants (procès-verbaux, règlements) et aux membres d’y avoir accès rapidement. Depuis, les zones, le district et le Multi-District peuvent publier certains documents, accessibles à tous les membres et clubs, ou à certaines fonctions ou commissions.

Quelle est l’utilité de l’App lors des manifestations d’envergure?

Les manifestations de plus grande envergure ont besoin de quelques fonctionnalités supplémentaires. La convention nationale en est le parfait exemple. Il s’agit d’une manifestation qui a lieu sur deux jours avec plus de 1000 participants avec un programme pour les gouverneurs, un programme pour les membres Lions et Leos, des assemblées générales des différents districts et des visites pour les accompagnants. Dans ce contexte, il est utile de ne présenter à une personne qui s’inscrit que les activités qui lui sont destinées. Inutile par exemple de permettre à un membre du district Centro de s’inscrire à l’assemblée du District West. En revanche, il faut pouvoir lui proposer de s’inscrire à la Lions Night du vendredi. Ces manifestations nécessitent des badges pour que les participants puissent faire facilement connaissance et pour permettre de vérifier que le quorum des délégués est atteint. Dans ce contexte, l’application permet de se transformer en scanner de billets. Ceux qui auraient oublié d’imprimer leur billet peuvent le présenter en ouvrant simplement l’App sur leur smartphone.

On peut également y lire des actualités. Comment faire une sélection personnalisée?

Oui, des news s’affichent à l’ouverture de l’application. Pour ne pas noyer le membre avec des informations qui ne l’intéresseraient pas, sans choix particulier, seules sont affichées les dernières news de son club, des clubs de sa zone, ainsi que de son district et de notre MD. D’autres news sont disponibles. On peut avoir des liens étroits avec des clubs hors de sa zone et s’intéresser à leurs activités. On peut s’intéresser aux news du Lions Clubs International ou à certains articles, en français, de notre revue LION qui ont été mis en avant. Chaque membre peut ainsi, depuis le menu Paramètres > Sources d’actualités, définir quelles sont les sources d’information qui l’intéressent.

Pourrait-on également enregistrer ses compétences (skills)!

C’est un projet qui est en cours et sera accessible aux membres petit à petit. L’idée est double. Pour les responsables de nos districts, le but est de pouvoir consulter tous les membres sur leur intérêt à prendre en charge un poste de webmaster de district, de futur président de zone ou encore de formateur. Mais il n’est pas uniquement question de trouver des membres prêts à s’investir dans notre organisation, il s’agit aussi de mieux connaître les centres d’intérêts et les compétences de nos membres: pour aider à traduire certains articles ou renouveler les photos des membres de son club en profitant du savoir-faire d’un photographe Lions, par exemple. En permettant librement la saisie de ces informations personnelles, des personnes géographiquement proches vont pouvoir découvrir d’autres collègues Lions partageant leurs centres d’intérêts et ainsi faciliter de nouvelles collaborations.

Et même lire les revues LION sur son téléphone?

Oui! Notre Revue LION est imprimée et envoyée par la poste, mais il existe en complément une version digitale, qui permet de la consulter de façon plus interactive. Le Digimag est accessible depuis le menu de l’App mobile et renvoie vers la dernière parution. Il est aussi possible de consulter d’anciennes éditions. Les membres ont accès à notre revue du MD, mais également, depuis fin mars, aux éditions de nos voisins français, allemands, autrichiens et italiens, ainsi qu’à la revue du LCI à Oak Brook. L’accès aux revues LION depuis l’App s’inscrit dans cette volonté de faciliter l’échange d’informations sur le Lionisme.

Quels développements pour le futur?

De nombreuses idées fourmillent dans ma tête et j’imagine notamment un renforcement des possibilités de mieux échanger entre les clubs, y compris à l’étranger, et une plus grande autonomie dans la gestion de ses données personnelles. A la demande de nombreuses personnes, un guide complet pour connaître toutes les possibilités de l’App mobile est disponible en français, allemand et anglais sur manuals.lionsbase.org ou depuis l’application sous Paramètres > A propos > Lire la documentation. N’hésitez pas à nous faire part de vos souhaits et de vos remarques!

Propos recueillis par Régine Pasche