arrow-down-01arrowscalendarcheck-iconclockclose-iconconnexionemailexcel-iconfacebookforward-iconglobelinkedinmagnifieropen-bookquestion-markshopping-bagtweeterwrite-icondeconnexion

«Rêves de Gosse»: De Montreux à Sion en passant par Paris

Jeunesse

Pour célébrer leurs anniversaires, les LC Sion-Valais romand et Sion-Valesia, respectivement 70 et 10 ans, se sont unis pour réaliser un pari un peu fou: accueillir sur l’aéroport de Sion une étape de la tournée 2019 «Rêves de Gosse», portée par l’Association française Les Chevaliers du Ciel.

Pour célébrer leurs anniversaires, les LC Sion-Valais romand et Sion-Valesia, respectivement 70 et 10 ans, se sont unis pour réaliser un pari un peu fou: accueillir le 3 juin sur l’aéroport de Sion une étape de la tournée 2019 «Rêves de Gosse», portée par l’Association française Les Chevaliers du Ciel.

Qui aurait pensé que l’anodine question posée par des représentant des Chevaliers du Ciel aux présidents 2017-18, Gerald Pfefferlé (LC Sion-Valais romand) et Rachel Torrent (LC Sion-Valesia), lors du Forum européen de Montreux: «Nous avons un super projet, vous avez un aéroport: est-ce que vous seriez intéressés? » allait conduire les deux clubs dans une aventure extraordinaire, pour eux, mais aussi pour des enfants et des partenaires? La réponse ayant été positive, les deux Clubs valaisans Sion-Valais romand et Sion-Valesia – ont fait équipe avec l’Association MaRaVal (Maladies Rares Valais) et le Service de l’enseignement du canton du Valais afin de mener le projet et contribuer à promouvoir l’inclusion et diminuer l’impact de la différence. Le projet s’est mis en place autour d’un comité d’organisation mené de main de maître par Cary Théodoloz (LC Sion-Valesia), soutenu par les présidents Claude Buchs( LC Sion Valais romand) et Olivier Ribordy (LC Sion-Valesia). Une équipe interprofessionnelle de choc a pris en mains les divers aspects du projet: pédagogique, financier, logistique, communication, événementiel, catering, aéronautique, sécurité, médicosocial. C’est ainsi que le Tour 2019 «Rêves de Gosse» a fait escale à Sion, en première suisse, le 3 juin 2019, avec une caravane de 29 avions monomoteurs et un CASA de l’armée de l’air française. Si le cadre général était posé par les Chevaliers du Ciel, une certaine latitude était donnée aux groupes locaux et une adaptation du concept a été nécessaire afin de prendre en compte la réalité helvétique et le système scolaire valaisan, où l’inclusion scolaire des enfants singuliers, atteints de handicap, se pratique depuis de nombreuses années.

Un concours comme moteur de l’action pédagogique

En collaboration avec le Département de l’économie et de la formation et plus particulièrement le Service de l’enseignement, un appel à projet sous forme de concours d’idées a été lancé. Les élèves des écoles et des établissements ont été invités à imaginer et à conduire un projet en lien avec la différence, sa compréhension et son acceptation. Le public cible comporte des classes d’enfants ordinaires et des classes d’enfants extraordinaires. Certaines classes ont déjà l’occasion de vivre la différence au sein de classes inclusives, alors que d’autres ne l’ont encore jamais vécue. Ainsi, durant l’année scolaire précédant «le vol de découverte » offert aux enfants par les Chevaliers du Ciel, un projet pédagogique axé sur la différence, pour une société plus inclusive, a été mené en classe. Il a fourni aux enfants l’opportunité d’approfondir la thématique de la différence. Le handicap et la maladie font souvent peur. En agissant dès l’enfance, on habitue les adultes de la société de demain à vivre ensemble. Les différents projets ont été évalués par un jury. Les projets des classes retenues se sont vu offrir un baptême de l’air dans le cadre de l’action «Rêves de Gosse». Ainsi, se sont déployés:

– des cours de gym et des joutes sportives réunissant enfants ordinaires et enfants extraordinaires,

– une réflexion approfondie, ludique, impliquante visant à comprendre le syndrome du X fragile,

– une rencontre entre classes ordinaires et classes extraordinaires tout au long d’un semestre,

– une réflexion poussée sur ce qu’est la différence, comment elle est perçue par les enfants, par les adultes,

– des dessins de rêves d’enfants extraordinaires,

– des partages de vécus.

Des projets extraordinaires, tous de très grande valeur. Des enseignants et des élèves engagés. Le choix a été difficile pour le jury qui disposait d’un nombre de places limités pour les vols en avion. Au final, le 3 juin, ce sont 151 enfants, ordinaires et extraordinaires qui ont vécu une après-midi inoubliable sur l’Aéroport de Sion où un Village «Rêves de Gosse» était aménagé et qui ont pu s’envoler pour un vol sur les Alpes avec les Chevaliers du Ciel, parrainés par Théo Gmür, skieur extraordinaire, multiple champion, en particulier dans le cadre des Jeux paralympiques.

Les témoignages des classes sont la plus belle récompense: «Une belle découverte, des sensations fortes et une expérience unique! Merci pour ce vol! C’était super! Nous avons fait de belles rencontres: la tatoueuse, les pilotes qui nous ont rassurés et ont partagé leur passion, la clown et les aliens qui nous ont proposés un moment de rigolade. Merci d’avoir organisé cette belle journée.» «Un grand merci à vous tous d’avoir préparé cette journée ensemble. On a aimé faire un tour en avion avec les pilotes. Vous étiez trop sympathiques avec nous tous. C’était génial de faire un tour en avion.» La journée était honorée par la présence des conseillers d’Etat valaisans Christophe Darbellay et Frédéric Favre (LC Sion-Valesia), du président de la Municipalité de Sion Philippe Varone, des responsables de Service et d’Office au sein du Département de l’Economie et de la Formation Jean-Philippe Lonfat et Guy Dayer, ainsi que de Marie-Christine Comte (Présidente de zone), de Michel Braun (Gouverneur 2018-19) et d’Egon Steiner (Past-Gouverneur). Grâce une organisation efficace et des sponsors généreux, un excédent de recettes a pu être dégagé. Il sera versé en faveur de projets promouvant l’inclusion.

Anne Jacquier-Delaloye, en collaboration avec Lysianne Tissières-Premand

Photos: Elisabeth Schoepfer et Vincent Favre (LC Sion Valais romand)

L’action phare des Chevaliers du Ciel

Créée en 1996, cette association française a pour but de mettre en place, chaque année dans plusieurs villes et environs, un projet pédagogique associé à un tour en avion dans un aéroport local. Elle se compose de pilotes professionnels ou privés qui ont choisi de mettre leur passion au service d’enfants défavorisés et de leur offrir l’occasion d’accéder au plus vieux rêve de l’homme: voler et côtoyer les oiseaux. Son action la plus connue, «Rêves de Gosse» se base sur la rencontre entre enfants «ordinaires » et «extraordinaires», ces derniers étant en situation de handicap. L’objectif? Sensibiliser et faire accepter la différence découlant principalement de situations de maladie ou de handicap. Depuis sa première tournée, plus de 26 900 enfants en difficulté, associés à des enfants ordinaires, ont pu bénéficier de cette opération et s’envoler pour vivre une expérience hors du commun. Pour la première fois de son histoire, des enfants suisses pourront vivre cette aprèsmidi singulière et ce, à Sion.